Accéder au contenu principal

Articles

Votre préféré

Albert Einstein : Ah voilà un garçon qui aime le violon !

Rare est le nombre de ceux qui regardent avec leurs propres yeux et qui éprouvent avec leur propre sensibilité.... Albert Einstein Dans l'appartement d'Einstein, Boris Schwarz , accompagné au piano par son père, entama le concerto en sol mineur de Bruch.  Lorsqu'il arriva à un passage plus lyrique du premier mouvement , Einstein s'exclama soudain : "Ah voilà un garçon qui aime le violon ! "Le concerto terminé , Einstein ravi , sortit son propre violon , et les trois musiciens jouèrent ensemble des sonates de Bach et de Vivaldi. Tel fut le début d'une amitié durable et embellie par de nombreuses séances de musique de chambre. Vous trouverez l'histoire complète de la rencontre entre Joseph Schwarz , Boris Schwarz et Albert Einstein, ainsi qu'une photographie des trois musiciens en page 168 du livre :  Einstein , créateur et rebelle,  de Banesch Hoffmann   

Derniers articles

MYKOLA LÉONTOVYTCH (1877 - 1921) LE CHTCHEDRYK DEVENU LE CAROL OF THE BELL

Lohengrin de Wagner | Prélude act.1 dirigé par Claudio Abbado

RACHMANINOV ET ERIC CARMEN ALL BY MY SELF

MOZART SYMPHONIE CONCERTANTE - ADANTE KV.364 | THE WINDMILLS OF YOUR MINDS

WALDYSLAW SZPILMAN LE PIANISTE

IVRY GITLIS HOMMAGE AUX MUSICIENS DE RUE

THEO JANSEN LE POÈTE DE l' INGÉNIERIE

RACHMANINOV | SYMPHONIE N°2 À QUATRE MAINS PAR SIMON CALLAGHAN ET HIRO TAKENOUCHI

CLAIRE DE LUNE , UNE MAÎTRESSE EXTRAORDINAIRE - POUR DÉCOUVRIR LA MUSIQUE DE BEETHOVEN - PAR MARLÈNE JOBERT

PATHÉTIQUE | BEETHOVEN ET L'OREILLE D'OR

SPARTACUS D`ARAM KHACHATURIAN - BALLET DE BOLCHOÏ