En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies susceptibles de réaliser des statistiques de visites.

dimanche 4 décembre 2016

CHOPIN VALSE EN LA MINEUR n°19 , LA VALSE DE LA RUPTURE AVEC GEORGE SAND ?

George Sand et Frédéric Chopin par Delacroix
Le Portrait inachevé de Frédéric Chopin et George Sand date de 1838 . À l'origine c'était un double portrait, qui a été plus tard coupé en deux ; les deux portraits ont été , par la suite,  vendus séparément.  Symboliquement Le Portrait inachevé   peut représenter leur rencontre en 1838 et leur séparation...


"L’année 1847 avait été triplement néfaste à son cœur. Trois mots la résument : luttes, tortures, ruptures ; et les trois acteurs de ce drame intime s’appellent Solange, Clésinger, Chopin. La fille, le gendre, l’ami d’hier passé au camp ennemi, tels sont les trois adversaires avec lesquels George Sand eut simultanément à compter. Le mariage de Solange fut le point de départ de ces diverses hostilités. Et, de ces tristes débats, peu de témoignages aujourd’hui survivent. Chose pire ; ceux qui ont survécu semblaient jusqu’ici accuser George Sand/Solange, dans ses lettres à Mme Bascans, se plaint que sa mère ait manqué de cœur envers elle. Dans ses lettres à Chopin, elle précise, détaille et aggrave ; de vilaines questions d’argent brochent sur le tout. Chopin, de son côté, écrivant à sa famille, présente son « hôtesse, » aussitôt après la rupture, sous le jour le plus déplaisant . Si bien que, à en juger sur ces seuls indices, on a pu porter de très bonne foi sur George Sand un jugement défavorable. Mais ce ne sont là que des apparences. Le caractère de George Sand ne s’est pas plus démenti à l’occasion du mariage de sa fille qu’en toute autre conjoncture grave de sa vie. Seulement les circonstances de la rupture avec Chopin, comme celles mêmes du mariage de Solange, n’ont jamais été jusqu’ici bien connues." Samuel Rocheblave
.
La valse en la mineur, B. 150, KK IVb / 11, P. 2/11, souvent désignée sous le N ° 19, a été écrite dans ces circonstances , une douloureuse rupture avec George Sand . Mais par moments , il émerge de cette  valse une  grande tristesse  tout en laissant entrevoir  le bonheur et l'espoir.

Elle fut composée par  entre 1843 et 1848, mais n'a été publiée qu'en 1955, plus de 100 ans après .  La partition  a été offerte par la famille Rothschild au Conservatoire de Paris .

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire