Festival de Musique en Bourbonnais avec Hélène Tysman et Francis Huster

Musset lune et Chopin soleil, quelle merveille ! Quel duo magique ! Francis Huster

« Une Nuit chez Musset » au Festival de Musique en Bourbonnais

 « Alfred de Musset restera le plus pur poète romantique français. Son œuvre magnifique dont la langue incomparable de fluidité de grâce et de lucidité comme de musicalité demeure l’une des plus parfaites du XIX siècle est à l’image de sa vie : ratée, inachevée, diffamée, trahie. Musset héros romantique car abandonné de tous, cessant comme Rossini d’œuvrer par les échecs de la vie et les lâchetés et le mépris. Musset enfin porté aux nues une fois mort, revenu de l’ombre pour triompher sur scène grâce à la seule volonté se Sarah Bernhardt puis celle de Baty, de Vilar, de Dux. Musset le seul dramaturge shakespearien romantique, Musset dont seuls Jean Giraudoux et Racine peuvent prétendre égaler la sublime « musique des mots » mérite non seulement d’être associé au génie de Frédéric Chopin par sa virtuosité inouïe mais aussi par ce qui coule dans les chefs d’œuvre de ces deux légendes romantiques : grâce. Cette incomparable fraicheur d’âme qui avec une tendresse chaleureuse et une sensibilité à fleur d’âme emporte toute l’adhésion du public du monde entier, de la jeunesse ardente jusqu’à ce spectateur attentif qui nous ressemble comme un frère ému et bouleversé. Musset lune et Chopin soleil, quelle merveille ! Quel duo magique ! » Francis Huster
Concert - lecture

Francis Huster, comédien
Hélène Tysman, piano
Textes de MUSSET
Musique de CHOPIN

Les extraits de textes d’Alfred de Musset et les musiques de Frédéric Chopin sont donnés en alternance. 

CHOPIN, Ballade n° 1 en sol mineur op.23
MUSSET, La confession d’un enfant du siècle
CHOPIN, Ballade n°2 en fa majeur op.38
MUSSET, Lorenzaccio (Monologue)
CHOPIN, Barcarolle en fa dièse majeur op.60
MUSSET, Les Caprices de Marianne (Octave) CHOPIN, Ballade n°3 en la bémol majeur op.47 MUSSET, On ne badine pas avec l’amour (Perdican)
CHOPIN, Ballade n°4 en fa mineur op.52
MUSSET, La Nuit de décembre
CHOPIN, Polonaise-Fantaisie en la bémol majeur op.61

Plus d'informations  au Festival de Musique en Bourbonnais


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Libellés

Abbado Claudio Ananiashvili Nina Andersen Apollinaire Guillaume Argerich Martha Arrau Claudio Art on Ice Bach Johann Sebastian Baratashvili Nikoloz Barber Samuel Bardot Brigitte Barenboim Daniel Bécaud Gilbert Beethoven Ludwig van Béjart Maurice Bellucci Giovanni Bernstein Leonard Bosc Adrien Brahms Johannes Brel Jacques Buniatishvili Khatia Callas Maria Chopin Frédéric Chostakovitch Dmitri Crespin Régine Critique Debussy Domingo Placido Don Giovanni Drdla František Drdla DVD Dvořák Antonín Einstein Albert Elman Mischa Fauré Gabriel Folon Jean-Michel Gade Jacob Gainsbourg Serge Gitlis Ivry Gluck Christoph Willibald Goldsein Alon Gonzalez Peña Veronica Grieg Edvard Grimaud Hélène Handel Hanks Tom Holberg Ludvig Horowitz Vladimir Hugo Victor Hummel Jacques Offenbach Janácek Leos Johann Nepomuk Juilliard School Karajan Herbert von Kipling Rudyard La Bruyère Laskine Lily Le Cygne Le Parrain III Lehár Franz Liszt Franz Livre Marcello Alessandro Mascagni Pietro Massenet Jules Mendelssohn Felix Menuhin Yehudi Mozart Musique classique et cinéma Neveu Ginette Nicolas d’Estienne d’Orves Nietzsche Nocturne Nordmann Marielle Opéra Oustrac Stéphanie d' Pachelbel Johann Paganini Niccolò Parish Alvars Elias Paroles Perlman Itzhak Philadelphia Pixis Johann Peter Poe Edgar Allan Pouchkine Alexandre Poulenc Francis Prihoda Vasa Prokofiev Sergueï Proust Marcel Puccini Giacomo Rachmaninov Sergueï Ralph Vaughan Williams Rampling Charlotte Ravel Maurice Rubinstein Arthur Saint-Saëns Camille Schaeffer Valérie Schubert Franz Seignolle Claude Stiegler Thierry Sting Šubrtová Milada Sulic Luka Sully Prudhomme Tango Jalousie Tchaïkovski Piotr Ilitch Tolstoï Léon Verlaine Paul Violon Wild Earl

France Musique